Historique

De la Rive_logo

Pont

École riveraine de Châteauguay, l’école de la Rive accueille près de 400 élèves.

Au mois d’octobre 2003, un comité formé de deux enseignantes, trois parents, un membre du service de garde, deux élèves de 6e année, de la direction et d’une animatrice, s’est penché sur la refonte du projet éducatif de l’école. Tout au long du processus, les intervenants du milieu étaient consultés à chacune des étapes signifiantes afin de valider le contenu (conseil d’établissement, enseignants, personnel de soutien).

Lors de sa rencontre du 4 avril 2005, le comité a proposé un slogan et la possibilité de changer le nom de l’école Pie-XII-Christ-Roi pour « l’école de la Rive ».

Le comité pensait en changeant le nom, contrer l’image négative véhiculée par la population quant à l’indice de défavorisation et l’image d’une école « difficile ». De plus, l’école de la Rive, par son nom, vient situer l’école et lui redonner une nouvelle vie.

De plus, afin de cimenter les divers éléments du projet éducatif, le comité s’est donné un slogan à partir de l’environnement particulier de l’école (près de la rivière et d’un pont).

« Une traversée fantastique »

Ces simples mots évoquent les valeurs de plaisir, de confiance et d’engagement. Le mot fantastique sous-entend imagination, créativité, ouverture, rêve et magie. Comme dans les contes et histoires, il y a une « quête » et un but. Évidemment, on fait face à des obstacles, mais on sait qu’on peut les surmonter, c’est le défi, c’est ce qui est excitant, palpitant. On trouve des solutions nouvelles. Devant les difficultés, on s’arrête, on se recentre, on accède à ses ressources intérieures illimitées. On joint nos forces dans l’amour et on en sort grandi. Tout le monde y gagne.

L’image d’un pont avec des enfants en mouvement qui le traversent pourra servir pour un éventuel symbole.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La brève histoire de l’école de la Rive

L’école de la Rive est connue sous cette dénomination depuis le 14 juin 2005. Faisant suite à des consultations et à des avis favorables du milieu, le conseil des commissaires a accepté de modifier le nom de cette école. Auparavant, appelée l’école Pie-XII – Christ-Roi, cette dernière était issue du jumelage de l’école Christ-Roi et de l’école Pie-XII.

L’éducation sur le site de l’école de la Rive remonte au début du 19siècle. The Chateauguay Auxiliary Society érigeait dès 1828 une école en bois à l’emplacement de l’école actuelle (édifice Pie-XII) pour la clientèle protestante de Châteauguay. Par la suite, en 1847, cette maison d’école fut cédée à la Commission scolaire Saint-Joachim de Châteauguay. C’est donc dire que cet emplacement est dédié à l’éducation depuis près de 200 ans. En 1924, la commission scolaire a construit la première école Christ-Roi sur le boulevard Salaberry Nord. C’était un édifice de style Beaux-Arts ou néo-grec similaire à l’ancienne école Modèle de Châteauguay. Par la suite, l’école Christ-Roi est devenue l’école Saint-Willibrord qui accueillait les élèves anglo-catholiques. Suite à sa démolition en 1960, les élèves de l’école Saint-Willibrord ont déménagé sur la rue McLeod et cette école a été intégrée à la Commission scolaire New Frontiers en 1998.

Christ-Roi

Ancienne école Christ-Roi (érigée en 1924) sur le boulevard Salaberry Nord.
Par la suite, elle devient l’école St-Willibrord et elle sera démolie en 1960.

Au début des années 50, deux édifices ont été construits sur la rue d’Abbotsford à la suite de l’acquisition du Julius Richardson Convalescent Hospital, déménagé dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce à Montréal. Connu par certains comme étant la petite et la grande école Christ-Roi, seules les adresses municipales les distinguaient. Le 16 rue d’Abbotsford était une résidence pour les enseignantes (religieuses) avec des locaux de classes, aujourd’hui l’Accore-Annexe, et le 6 rue d’Abbotsford.

 

Julius Richardson Convalescent hospital en 1952

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The Julius Richardson Convalescent Hospital de Châteauguay qui se trouvait sur le site de l’école de la Rive avant qu’il déménage à Montréal en 1952.

Construite sur le boulevard Salaberry Nord, la nouvelle école Pie-XII commence les cours en septembre 1960. Une résidence pour les enseignants (religieux) a été ajoutée cette même année à côté de l’école Pie-XII. Cette école logeait les bureaux administratifs de la commission scolaire et elle accueillait les élèves du deuxième cycle du primaire et les élèves du secondaire, les plus jeunes étant à l’école Christ-Roi. Plus tard, les élèves du secondaire seront transférés à l’école Marguerite-Bourgeois lors de la création de la Commission scolaire régionale Youville. En 1985, la commission scolaire a procédé à l’agrandissement de l’école Pie-XII et de son centre administratif au 184 boulevard Salaberry Nord dans l’ancienne résidence des enseignants (religieux) de l’école Pie-XII.

En 1985, la Commission scolaire de Châteauguay a accepté de déplacer la croix commémorative Jacques-Cartier située dans son stationnement pour l’installer devant le centre administratif afin de la mettre en valeur. La Commission scolaire avait érigé cette croix sur les berges de la rivière afin de souligner le 400e anniversaire de l’arrivée de Jacques Cartier en Nouvelle-France. Enfin, ultérieurement, un couloir a été aménagé entre l’école Pie-XII et l’école Christ-Roi (6 rue d’Abbotsford) afin de relier les deux édifices formant l’école de la Rive.

Sources :

Album souvenir : tricentenaire de Châteauguay, 1973-1973, s.n., 132 p.
Dossier de presse sur les Fêtes du Tricentenaire de Châteauguay et l’inauguration de l’aréna René-Lecavalier, Châteauguay : s.n., 1973
Lettre ouverte à L’Information régionale de Châteauguay, mai 2003, Marc Lefebvre, M.Urb, directeur de la Société historique de la vallée de la Châteauguay
Janot St-Onge, ancien directeur des Services éducatifs de la Commission scolaire de Châteauguay
Archives de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries

DF/SGI/09-2015